Partenaire
piercing tendance

LE PIERCING NEZ

Un piercing qui s’est banalisé

Très courant en Inde et au Pakistan depuis le 16e siècle, le piercing de la narine s’est également banalisé en Europe. Il n’est plus du tout ressenti comme un acte de rébellion, mais comme un signe de beauté et d’affirmation de soi en douceur. Avec des matières précieuses comme l’or, le brillant, ou le diamant, il devient même un bijou d’une grande élégance.

Deux autres types de piercing nez

Il existe deux autres types de piercings pour le nez : le piercing du septum consiste à perforer la cloison nasale pour y passer un anneau ou un fer à cheval. Ce type de piercing était notamment pratiqué par les Papous de Nouvelle-Guinée, qui glissaient dans le trou un bijou en os, en bois ou en coquillage. Enfin, beaucoup plus rare, le piercing bridge se porte au sommet du nez, au niveau des yeux entre lesquels il crée une sorte de pont visuel. Ce type de piercing est effectué avec un barbell, mais n’est pas réalisable pour tous car la forme du nez ne le permet pas toujours.

>> Choisir un piercing nez


Légende :

Les différents types de piercings à l’oreille

Agrandir la photo